Ayubowan ! (Bonjour ou May you live long)

Bienvenue au Sri Lanka,

Après une première nuit passée dans l’aéroport, me voici à Colombo.

Tout s’organise très vite… après seulement deux jours à Colombo, j’ai déjà rencontré un nouveau compagnon de voyage.

Sous les bons conseils des backpackers qui ont déjà fait le tour du pays, nous voilà partis pour le triangle culturel : les anciennes capitales qui contiennent les vestiges du Bouddhisme.

Première destination : Anuradhapura.

C’est à vélo que nous allons découvrir l’immense site d’Anuradhapura. Reconnu patrimoine mondial par l’UNESCO, les ruines d’Anuradhapura abritent une collection de merveilles archéologiques & architecturales. Parmi elles, le Monastère d’Abhayagiri avec ses temples et dagobas de plus de 2000 ans. La plus connue est Jetavanarama, une immense dagoba construite au III ème siècle avec plus de 90 millions de briques, deuxième plus grand édifice de l’antiquité.

Le slalom entre les vestiges est prenant… mais ce n’est que lorsque nous nous sommes approchés du cœur de l’ancienne cité que j’ai sentie l’énergie changer… le taux vibratoire monter…

Nous avons posé les vélos, nous nous sommes approchés au son de la musique, en suivant les pèlerins tous vêtus de blanc. En passant la porte du temple, le spectacle est magique : un tapis de pèlerins à la peau bronzée et aux habits couleur pureté… la plupart assis à prier avec en fond la mélodie de différents tambours & flûtes. De l’autre côté, un immense drapeau avance au dessus des têtes des pèlerins… ils le dirigent vers le centre du monument où se trouve un arbre sacré. Nous assistons les yeux grands ouverts à la cérémonie de toute beauté.

J’ai envie de comprendre cette cérémonie religieuse apparemment cet arbre est sacré mais pourquoi je ne le sais pas encore… plus je m’approche du centre et plus l’énergie est forte, c’est très agréable et déstabilisant à la fois…

Juste en dessous de l’arbre se trouve une petite pièce avec un Bouddha à l’intérieur. Une petite dizaines de personnes prient ou méditent. Cette pièce est baignée d’une énergie d’amour et de gratitude à telle point qu’elle nous envahit et nous remplit… c’est la première fois depuis mon arrivée que je ressens une énergie si forte et si pure… je me joins aux pèlerins, m’assois par terre pour une brève méditation… la plénitude ! Gratitude pour cette expérience hors du commun… ❤

En sortant de la pièce, je vois deux jeunes moines, et leur pose toutes mes questions.

Il m’explique que c’est l’arbre le plus vieux du monde planté il y a plus de 2000ans, il vient d’Inde, il est le plus respecté et une des plus vieilles reliques du monde bouddhiste. Cet arbre est connu comme le Sri Maha Bodhi, l’arbre sous lequel Bouddha a reçu l’illumination après 49 jours de méditation. Les bouddhistes du monde entier viennent se recueillir auprès de cet arbre.

Merci pour cette belle expérience, première méditation dans un lieu sacré !

 

Seconde étape : Dambulla.

Cette ville de plus de 22 siècle est connu pour son temple d’or et ses grottes recouvertes de peintures de Bouddhas ainsi que ses sculptures de Bouddha dans la roche retraçant les différentes étapes pour atteindre l’illumination.

Cette visite à été mon coup de coeur. J’ai été impressionné par la beauté de cet endroit et par l’atmosphère de la seconde grotte… j’ai fermée les yeux un instant et ai été tout de suite transportée par l’énergie du lieu…. C’est comme si en un instant, le mental se déconnecte, zero pensée, juste cette sensation de ne faire plus qu’un avec le Tout. Comme si l’écran derrière tes yeux devient tout blanc et tu profites uniquement de cet instant coupé du temps.

 

Troisième capitale culturelle : Polonnaruwa

Cette ancienne capitale est -comme Anuradhapura – une cité antique : temples, stupas, dagobas, ruines, de magnifiques sculptures d’éléphants, de singes et autres animaux dans la roche….

Et le plus impressionnant à Polonnaruwa ce sont les trois immenses Bouddhas sculptés dans un seul bloc de granit. Ces trois statues représentent l’évolution de Bouddha. Le premier est le Bouddha assis, en pleine méditation, à sa droite, le Bouddha debout qui a les bras repliés sur sa poitrine, qui signifie son illumination et enfin el Bouddha couché, qui lui represente l’atteinte du Nirvana.

 

 

 

 

 

Derniere étape : Sigiriya ou le Rocher du Lion.

Une escapade dans la nature entre jungle et roches… toujours accompagnés des singes… pour arriver au sommet sur une vue éblouissante à 380 degrés. Apres l’effort le réconfort… le Rocher du Lion porte parfaitement son nom, cette roche au milieu de la nature dégage une force incroyable : Gratitude pour ces moments de cohésion avec la Pacha Mama !

Prochaine destination Kandy !

Ayubowan !