Ayubowan !

Les paysages changent au fils des heures… je suis dans le bus pour Dalhousie, au pied d’Adam’s Peak… les yeux grands ouverts, mon cœur virevolte en voyant les champs de thé qui s’étendent à 360 degrés autour de moi. L’impression d’être tout petite… j’étais venue chercher la spiritualité… mais c’est en réalité la grandeur de la nature qui m’a le plus touchée… et qui m’a le plus enseignée.

L’un ne va pas sans l’autre de toute façon 😉

Bientôt deux mois que je voyage… ma musique préferée reste le souffle du vent et le chant des oiseaux 🐦

Après avoir voyagé pendant deux semaines entre les temples et les ruines… je me prépare pour découvrir Nature & Animaux.

Ascension D’Adam’s Peak.

Une grande randonné de 7km, soit plus de 5000 escaliers à monter… Au sommet un tout petit temple avec à l’intérieur, creusé dans la roche, une empreinte de pas. Pour les hindouistes c’est l’empreinte de Shiva, alors que pour les bouddhistes c’est celle de Bouddha ou encore pour les musulmans et chrétiens ce serait l’empreinte d’Adam lorsqu’il a été expulsé du jardin d’Eden. Adam’s Peak est un haut lieu de pèlerinage pour les 4 religions : un lieu unique au monde.

Lorsque je demande à notre hôte pourquoi les bouddhistes vont prier au sommet D’Adam’s Peak, il me répond : «  l’ascension est très difficile, et certaines personnes peinent vraiment à monter, mais une fois là-haut, on reçoit les bénédictions de Bouddha.  Prier là où Bouddha a posé les pieds apporte beaucoup de chance… je suis monté 1023 fois…»

Dans la philosophie Bouddhiste, la souffrance fait partie de l’apprentissage vers l’illumination, c’est pourquoi des centaines de pèlerins – tous âges confondus – se lancent dans cette ascension.

Pour ma part, je grimpe pour la belle énergie et surtout pour le magnifique coucher et lever du soleil… après 3h30 de marche, j’arrive sous la pluie, qui finit par s’arrêter un petite vingtaine de minutes… juste le temps de me joindre à la prière… je cherche un endroit pour poser mon sac de couchage pour la nuit, je trouve deux grandes pièces en dessous du temple où je vais pouvoir m’installer. La lumière s’intensifie dehors… beaucoup de nuages et pas vraiment de coucher de soleil mais une belle lumière.

Enroulée dans mon sac de couchage me voilà prête pour une longue nuit au milieu des sri lankais -qui attendent la première prière du matin-. Reveillée à 4h du matin car la salle est pleine à craquer. Mon sac de couchage amuse beaucoup les locaux qui dorment sur un bout de sac plastique.

Vers 6h, je vois enfin le soleil se lever… Magique ! Les premier rayons se font sentir et me réchauffent … un lever du soleil au dessus des nuages pour bien commencer la journée !

Apres avoir assisté à la prière du matin en musique : La descente… avec des courbatures partout, la descente est longue, Tony, avec qui j’ai partagé la marche est très lent à descendre. On a très peu dîner et quasiment pas déjeuner alors… mon estomac gronde et j’ai hâte d’être en bas pour prendre un vrai petit déjeuner ! Mais ses jambes sont faibles et la route du retour est très difficile pour lui… on va mettre 4h30 pour descendre au lieu de 2h. Sur la route… je me pose beaucoup de questions.. et après l’avoir attendu tous les 200 mètres, j’ai compris que travailler un peu ma patience et mon lâcher-prise était necessaire. Intégrer ces deux qualités avant de pouvoir aller plus loin sur mon chemin… respirer, profiter de chaque minute, arrêter de vouloir avancer plus vite… que ce soit sur le chemin du retour ou sur le chemin de l’illumination. Chaque minute a sa valeur. Chaque événement est là pour nous apprendre quelque-chose. Arrêter de chercher et commencer à ouvrir les yeux sur ce qui est en face de moi…

Que ce soit en Asie, en Europe, dans un hôtel ou sur ton canapé… ce que tu dois entendre et comprendre arrivera à toi… et les expériences se répéteront tant que la leçon n’est pas comprise…

Bref revenons au voyage ! Cette première aventure dans le sud du Sri Lanka m’a transporté dans un autre univers qui me correspond totalement. Méditation au sommet d’une montagne dans un temple sacré, lever du soleil au dessus des nuages,  champs de thé à perte de vue… Nature & Spiritualité : un mélange parfait pour faire monter son taux vibratoire !

Et l’aventure ne fait que commencer…. Me voilà répartie, j’ai sauté dans le premier train pour Ella… un trajet divin au milieu des montagnes…

Ella est également magnifique… prochaine étape Centre de Meditation puis National Park pour voir les animaux : Safari au programme !

Voyager ouvre les portes de notre esprit… le voyage nous permet d’être en contact avec une autre réalité, une autre vision de la vie. C’est l’école de la vie. Mais ce n’est pas l’unique moyen de voir les choses autrement et d’ouvrir son esprit !

Voir les choses autrement…

Cest beau comme notre esprit apprend à voir les choses autrement quand nous partageons des moments avec des étrangers…

 

Trois choses très simples pour sortir de son cadre, voir les choses autrement, et avancer sur son chemin d’évolution : 

– Discuter avec un étranger, quelqu’un qui ne partage pas ta culture.

– Prendre le temps d’écouter une personne qui n’a pas ton âge : un enfant un adulte ou une personne âgées.

– T’arrêter un moment pour regarder comment un arbre grandit ou comment les animaux s’organise… sans « l’aide » de l’humain.

A bientôt pour les prochaines aventures !